La rébellion du minuscule

La physique quantique rencontre le théâtre d’objets

Le point de départ

Notre fascination pour ce sujet prend sa source dans une idée bien simple: par son existence même, la physique quantique met en doute la capacité de l'humanité à tout savoir sur le monde. Elle place l'être humain devant ses propres limites et prouve que l’observation scientifique “objective” n’existe pas : le simple fait d'observer des particules subatomiques en mouvement en modifie le comportement de manière imprévisible! La physique quantique me semble la branche scientifique au plus grand potentiel poétique et philosophique, et de ce fait la plus fascinante à explorer artistiquement.
 

Cette recherche vise à combattre les préjugés tenaces entourant la science (compliquée, trop rationnelle, ennuyante) à travers une proposition dynamique marquée par la poésie et la distance critique que permettent le théâtre d'objets. Nous désirons attiser la curiosité du public et donner à chacun confiance en sa capacité d'explorer des idées complexes. Dans notre monde aux positions de plus en plus rigides, nous aimerions faire surgir la beauté du monde quantique où plusieurs "vérités partielles" souvent paradoxales réussissent à coexister dans un vaste de réseau d'idées constamment remises en question.

Quand il parle d'atomes, le langage ne peut être que poétique.
Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922

Texte

Antonia Leney-Granger

Interprétation

Antonia Leney-Granger

Léa Philippe

Conception sonore

Nicolas Letartre-Bersianik

Projet soutenu par le programme Recherche et exploration du
 

Conseil des Arts et des Lettres du Québec

Scénographie
Christine Plouffe

Construction d'éléments scéniques

Carl Vincent

La trajectoire
 

Le projet, démarré en 2018, se déploie en trois volets: des périodes de recherche et de création en théâtre d'objets ; un projet de médiation culturelle visant à initier un groupe d'adolescents au théâtre d'objets et aux bases de la physique quantique ; une série de rencontres entre artistes et scientifiques professionnels.

Ces trois volets permettent de créer des liens durables avec le public du spectacle et de l'impliquer activement dans la création, en plus de solidifier la proposition artistique en assurant l'inclusion d'une variété́ de perspectives et la validation par des scientifiques chevronnés des contenus et des méthodes de vulgarisation utilisées.

Extraits du travail en chantier (2018)

Je veux transmettre ma vision de la beauté du monde. Une appréciation de la beauté mathématique de la nature, de la façon dont elle travaille à l'intérieur, une prise de conscience que les phénomènes que nous voyons résultent de la complexité des mécanismes internes entre les atomes : c'est un sentiment sublime et merveilleux.

Richard Feynman, prix Nobel de physique 1965

© 2019 par Théâtre du Renard

  • Twitter
  • Grey Facebook Icon
  • Grey YouTube Icon